L'entretien du chariot elevateur

Sommaire

Les contrôles et l'entretien sont obligatoires pour la sécurité du personnel et la fiabilité du chariot élévateur.

L'entretien du chariot élévateur doit être constant afin d'assurer la sécurité du personnel en évitant tout accident.

Entretenir un chariot élévateur

Pour garantir la sécurité, mais également afin d'éviter la rupture des flux, le chariot élévateur doit être entretenu régulièrement et faire l'objet d'un minimum de contrôles obligatoires.

Dans sa formation de Caces carliste, le personnel devant conduire le chariot élévateur a reçu les règles impératives de contrôle de l'entretien du chariot élévateur.

Les contrôles d'entretien obligatoires

Les règles d'entretien regroupent des :

  • contrôles quotidiens, à faire à l'embauche,
  • contrôles systématiques, avant toute utilisation,
  • suivis d'entretien périodique, selon le nombre d'heures de l'engin.

Les contrôles doivent être faits par le personnel Caces cariste qui est en charge du chariot élévateur, sous sa responsabilité du conducteur Caces carliste.

Les contrôles quotidiens

À chaque embauche, avant de démarrer le chariot élévateur, le cariste doit vérifier :

  • l'état général et la propreté des organes du chariot élévateur,
  • l'absence d'objets déposés sur la carrosserie ou le plancher,
  • le dégagement en hauteur pour manœuvrer le chariot élévateur,
  • la liberté de manœuvre autour du chariot élévateurs,
  • la présence de l'extincteur obligatoire,
  • l'absence de flaque autour du chariot indiquant une fuite,
  • les niveaux (carburant, lubrifiant, refroidissement) des chariots thermiques,
  • la charge des batteries et l'état des connexions (bouchons en place, batteries fixées et capot protecteur en place) des chariots électriques,
  • l'état du mât de levée (boulons, flexibles hydrauliques, chaînes),
  • l'état des fourches et du tablier,
  • l'état des bandages et pneumatiques et la pression éventuelle,
  • le fonctionnement des avertisseurs sonores (klaxon et recul), des feux (recul, clignotants, gyrophare) et des voyants au tableau de bord.

Les contrôles avant utilisation

Avant chaque utilisation du chariot élévateur, et pendant sa conduite, la cariste doit constamment vérifier :

  • l'état de la ceinture de sécurité,
  • le bon fonctionnement automatique des freins (frein de sécurité, frein de stationnement, pédale de frein),
  • la progressivité de l'embrayage (convertisseur et hydrostatique),
  • l'absence de jeu dans la direction,
  • le fonctionnement de tous les organes du mât (levée et descente totales, inclinaison avant et arrière),
  • l'absence de bruit anormal et de fuites pendant le fonctionnement,
  • le fonctionnement de tous les indicateurs au tableau de bord.

Entretien périodique

Selon le carnet d'entretien et les règles de sécurité, une inspection complète du chariot élévateur devra être menée à certains intervalles définis.

Cet entretien ne se substitue pas aux contrôles quotidiens et avant utilisation.

En règle générale, le tableau suivant peut être appliqué :

Organe Vérifier Changer Graisser
Système hydraulique 50 h
Huile moteur 50 h 200 h
Huile hydraulique 50 h 1 000 h
Réservoir de carburant 200 h
Refroidissement 50 h
Courroie de ventilateur 50 h
Radiateur & raccords 50 h
Électrolyte batterie 50 h
Pneumatiques et bandages 50 h
Mât (hydraulique et chaînes) 50 h
Fourches 50 h
Freins 50 h
Transmission 50 h
Filtre décanteur 50 h
Liquide de frein 200 h
Filtre à air 50 h 2000 h
Écrous de roues 200 h
Goujons du mât 200 h
Axes du système de levée 200 h
Huile de pont 200 h 1000 h
Filtre de pompe hydraulique 2000 h
Filtre de convertisseur 2000 h
Roulements des roues 1000 h

Tableau des responsabilités en cas d'accident de manutention

Responsable Responsabilité Causes d'accidents
ENTREPRISE Défaut d'organisation du travail dans l'entreprise
  • Défaut de formation des conducteurs de chariot.
  • Contraintes de production (vitesse et stress).
  • Lacunes au niveau des attaches ou accessoires des chariots.
  • Mauvaise attribution des tâches aux conducteurs, mauvaise utilisation des chariots.
  • Défaut d'entretien des chariots.
  • Vétusté des chariots.
ENTREPRISE Défaut d'aménagement de la zone de manœuvre des chariots
  • Allées étroites, congestionnées, ou encombrées.
  • Carrefours et portes d'accès obstrués.
  • Surabondance de trafic dans la zone de manœuvre des chariots.
  • Circulation de piétons et travaux dans la zone de manœuvre des chariots.
  • Différences de revêtement des rampes et des accès.
  • État des plates-formes de chargement.
ENTREPRISE et CARISTE

Défauts mécaniques et manque d'entretien du chariot.

Absence des contrôles obligatoires

  • Défaillance des freins.
  • Défaillance de la direction.
  • Défaillance de l'embrayage ou de la transmission.
  • Défaillance du mécanisme de levage.
  • Fuites du circuit hydraulique.
  • Dispositifs de sécurité manquants, inadéquats ou défectueux.
  • Émissions de gaz polluants.
  • Angles morts ou obstructions à la visibilité du conducteur.
  • Mauvaise disposition des commandes et des affichages.
CARISTE Comportements à risques et activités dangereuses des conducteurs de chariot.
  • Défaut de technique de conduite en marche arrière.
  • Mauvaise pratique de conduite dans les virages.
  • Défaut d'utilisation des dispositifs sonores.
  • Défaut de communications lors des tâches partagées, ou dans les aires partagées.
  • Prise de passager sur un chariot ou sur une charge.
  • Stationnement incorrect.
  • Défaut de calage des roues d'une remorque ou d'un wagon de chemin de fer.
  • Jeux, conduite acrobatique, brusque ou erratique.
  • Défaut du contrôle d'entretien du chariot.
CARISTE Mauvaise prise de charge du chariot.
  • Mauvais gerbage ou empilage de charges sur la palette.
  • Palettes en mauvais état.
  • Charge trop importante.
  • Charge instable ou qui obstrue la vue du cariste.