Sommaire

Le gerbeur est le plus simple outil de manutention capable d'élever les charges pour les empiler (gerbage).

Le gerbeur est maniable et assez peu encombrant, il est aussi capable de transporter des charges lourdes sur de courtes distances.

Les modèles de gerbeur

Le gerbeur est un appareil manuel ou électrique de manutention et d'élévation pour les colis palettisés.

Il permet une importante élévation de la charge grâce à un vérin hydraulique ou à un treuil manuel.

Selon la fréquence des manutentions à effectuer et la distance à parcourir, trois modèles de gerbeur sont proposés :

  • le gerbeur manuel,
  • le gerbeur électrique,
  • le gerbeur à plate-forme.
Lire l'article Ooreka

Le gerbeur manuel

  • Description :
    • Un châssis bas comportant deux bras sur roulettes, deux fourches de levage sur mât avec un petit bouclier de charge.
    • Un timon à poignée oriente les deux roues jumelées et sert à actionner en pompant le dispositif de levage hydraulique.
    • Certains gerbeurs manuels sont équipés d'un treuil de levage.
  • Type de levée :
    • Chariot frontal à mât fixe (non rétractable) équipé de fourches commandées manuellement au timon ou au treuil par le conducteur.
    • Hauteur de levée maximale : 1 m 60 environ.
    • Vitesse d'élévation : 0,2 m/s environ.
  • Équipement de levée : fourche à palette, manipulateur.
  • Motorisation :
    • Aucune, le conducteur tire, pousse et fait pivoter l'engin et sa charge grâce à sa seule force.
    • Vitesse de déplacement : 5 à 6 km/h.
  • Charge théorique : 1 tonne maximum
  • Roues : roues pleines en polyuréthane et roulettes pleines en nylon, caoutchouc ou vulkolan.
  • Sol : sol aménagé lisse et non glissant. Pente maximale 5 à 10 %
  • Conducteur :
    • Le conducteur marchant doit marcher à côté du gerbeur.
    • Le port du casque, de gants de sécurité et de chaussures de sécurité est fortement recommandé.
  • Pas de certification nécessaire mais une formation adéquate en entreprise et des points à respecter pour éviter les accidents :
    • chute de charge,
    • coincement du timon,
    • roulettes coincées dans un obstacle.

Le gerbeur électrique à conducteur marchant

  • Description :
    • Un châssis bas comportant deux bras sur roulettes, deux fourches de levage sur mât rétractable et un bouclier haut abritant le moteur et les batteries.
    • Un timon orientable à poignée regroupe les commandes électriques du dispositif de levage, du moteur de translation et de direction.
  • Type de levée :
    • Chariot frontal à mât rétractable équipé de fourches commandé électriquement au timon par le conducteur.
    • Hauteur de levée maximale : 6 m environ.
    • Vitesse d'élévation : 0,2 m/s environ.
  • Équipement de levée : fourche à palette, manipulateur.
  • Motorisation : électrique sur batterie. Vitesse de déplacement : 8 à 13 km/h.
  • Charge : de 1 à 2 tonnes.
  • Roues : roues pleines en polyuréthane et roulettes pleines en nylon, caoutchouc ou vulkolan.
  • Sol : sol aménagé lisse et non glissant. Pente maximale 5 à 10 %.
  • Conducteur : le conducteur marchant doit marcher à côté du gerbeur. Le port du casque, de gants de sécurité et de chaussures de sécurité est fortement recommandé.
  • Pas de certification nécessaire mais une formation adéquate en entreprise et des points à respecter pour éviter les accidents :
    • chute de charge,
    • coincement du timon,
    • roulettes coincées dans un obstacle.

Le gerbeur à plate-forme

  • Description : un châssis bas comportant deux bras sur roulettes, deux fourches de levage sur mât rétractable et un bouclier haut abritant le moteur et les batteries. Une plate-forme arrière sert de poste de conduite pour le conducteur porté et regroupe les commandes électriques du dispositif de levage, du moteur de translation et de direction.
  • Type de levée : chariot frontal à mât rétractable équipé de fourches commandé électriquement par le conducteur. Hauteur de levée maximale : 5 m environ. Vitesse d'élévation : 0,2 m/s environ.
  • Équipement de levée : fourche à palette, manipulateur.
  • Motorisation : électrique sur batterie. Vitesse de déplacement : 8 à 13 km/h.
  • Charge : de 1 à 2 tonnes.
  • Roues : roues pleines en polyuréthane et roulettes pleines en nylon, caoutchouc ou vulkolan.
  • Sol : sol aménagé lisse et non glissant. Pente maximale 5 à 10 %.
  • Conducteur : le conducteur porté doit rester en position assise ou debout sur la plate-forme avec souvent une partie du corps qui en dépasse. Le port du casque et de chaussures de sécurité est fortement recommandé.
  • Une autorisation de conduire (permis cariste) est obligatoire.

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider