Sommaire

Le chariot de manutention capable de gerber des colis devient chariot élévateur et doit avoir un mât pour guider l'élévation.

Le mât du chariot élévateur

Le mât du chariot élévateur est l'élément indispensable au levage, il est utile de connaître les différents types de mât et leurs limites. Le mât de levage se décline selon plusieurs modèles sur le chariot élévateur.

Le mât de levage n'est pas une pièce adaptable mais un composant de votre chariot élévateur.

Lors du choix du chariot élévateur, le type de mât définit le chariot élévateur sans modification possible. La sécurité du personnel et des manutentions en dépend.

Les différents types de mât de chariot élévateur

Les différents mâts de levage rencontrés sur les chariots élévateurs vont dépendre principalement de la capacité de gerbage :

Le mât fixe

  • Utilisé uniquement sur le gerbeur manuel, le mât fixe ne permet aucune autre élévation que sa hauteur totale.
  • Généralement limité à 1m80 en hauteur, pour pouvoir passer les portes, les gerbages autorisés amènent les fourches à environ 1m60 du sol.
  • Le levage (levage manutention) rencontré sur un chariot élévateur à mât fixe est le levage manuel à treuil ou à vérin hydraulique.
  • Les charges élevables sur un chariot élévateur à mât fixe sont le plus souvent limitées à 1 tonne.

Le mât rétractable (rétrac)

Utilisé sur la plupart des chariots élévateurs, le mât rétractable est constitué en deux ou trois parties, l'une fixe, les autres coulissantes.

  • Un mât rétractable composé de deux éléments (un fixe + un mobile) est appelé « duplex ».
  • Un mât rétractable composé de trois éléments (un fixe + deux mobiles) est appelé « triplex ».

Les parties coulissantes s'élèvent l'une après l'autre dans le prolongement de la partie fixe, guidées par des rails.

Le coulissement est actionné par vérins hydrauliques ou par treuil hydraulique actionnant des chaînes.

Généralement limité en hauteur pour pouvoir passer certaines portes, le mât rétractable permet des élévations courantes des fourches jusqu'à 6 à 7 m pour le duplex, et 10 à 12 m pour le triplex.

Le mât rétractable est toujours inclinable vers l'avant et vers l'arrière pour pouvoir déposer un colis ou l'appuyer fermement contre le tablier.

Les charges élevables par un chariot élévateur à mât rétractable dépendent uniquement du poids de l'engin (porte-à-faux) de 3 à 10 tonnes (plaque de charge).

Le mât télescopique

  • Utilisé sur les chariots élévateurs télescopiques et les chargeurs télescopiques, le mât télescopique est constitué de trois à cinq parties de section rectangulaire dégressive qui s'emboîtent les unes dans les autres en coulissant.
  • Le coulissement (télescopage) est actionné par une pompe hydraulique actionnant de puissants vérins.
  • Le mât télescopique s'utilise aussi bien en translation à l'horizontale qu'en élévation verticale.
  • À la tête du mât télescopique, une tête de fourche orientable dans tous les sens permet une manœuvre de la charge.
  • Le mât télescopique permet des hauteurs de levage jusqu'à 10 m environ en fonction du poids de la charge, jusqu'à 10 tonnes environ (plaque de charge).

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider